Date de clôture : 28 janvier 2022

Catégorie: Avis de recrutement

Domaines: BTP (Génie civil – Génie rural – Architecture – Urbanisme – etc.) |

RégionsMauritanie

Sous engagement de volontariat de solidarité internationale

12 mois de mission renouvelable

Poste à pourvoir à partir de février 2022

Seules les candidatures non mauritaniennes sont éligibles, cadre légal du VSI

SCD :

Le Service de coopération au Développement (SCD), créé en 1959 à Lyon, est l’une des principales associations françaises de volontariat engagée dans le développement et la coopération solidaire. Le SCD envoie des volontaires pour des missions longues durées (6 mois à 2 ans) sur des projets de développement, de coopération et de solidarité internationale. Le SCD accompagne le volontaire dans sa mission et assure son suivi sur le terrain en termes d’intégration et de bien-être. Le SCD est garant du cadre du volontariat

Site : https://scd.asso.fr

Lieu d’affectation : Ville de Nouakchott_Mauritanie

 

Le contexte :

La Commission européenne a successivement signé en en 2016 et en 2019 deux conventions de financement intitulées : Programme d’Appui au Secteur de la Santé (PASS) avec le Ministère de la Santé de Mauritanie.

Les priorités établies dans ces deux conventions de financement s’articulent autour de l’amélioration durable de la santé des populations et l’atténuation de l’impact de la pauvreté sur les groupes les plus vulnérables en appuyant et en renforçant la mise en œuvre du plan stratégique nationale du secteur qu’est le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS 2012-2020 et 2021-2027)) afin d’atteindre la Couverture Sanitaire Universelle d’ici 2030.

  • Quatre programmes prioritaires ont été développés pour le PNDS 2021-2027, respectivement :
  • accélération de la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infanto-juvénile (programme 1)
  • renforcement de la lutte contre la maladie (programme 2) ;
  • sécurité sanitaire, préparation et réponse aux situations d’urgences de santé publique (programme 3) ;
  • renforcement des piliers du système de santé pour atteindre la couverture sanitaire universelle (programme 4).

 

Présentation du Programme d’Appui au Secteur de la Santé :

Le projet, mobilisant 4 chargés de mission VSI du SCD au sein d’une équipe locale et internationale, s’inscrit dans le cadre de l’appui à la mise en œuvre du PASS, programme défini comme étant en appui au PNDS.

Il est mis en œuvre à travers deux modalités :

  1. une subvention directe du ministère de la santé pour continuer l’appui à la mise en œuvre du PNDS. Les résultats et les actions financées dans le cadre de la subvention suivent la programmation opérationnelle du PNDS, dans un alignement complet avec la politique nationale de la santé (PNS) ;
  2. un appui institutionnel via une convention de délégation avec l’agence belge de développement, ENABEL pour mise en œuvre de la composante d’appui institutionnel avec la participation de l’institut de médecine tropicale d’Anvers. Ce mode de mise en œuvre vise le renforcement des capacités, la formation et le transfert de compétences avec une stratégie de désengagement et la construction de partenariats sur la durée.

La mission du/ de la volontaire :

Placé/e sous la responsabilité du Chargé de Programme/Régisseur, le/la Chargé.e de Mission – Infrastructures travaille en étroite collaboration avec les différents Assistants Techniques (CAON, DUE, etc.) ainsi que le Ministère de la Santé dans la mise en œuvre des activités de construction et de la maintenance des infrastructures du PASS.

  • Le/la Chargé.e de mission – Infrastructures est chargé.e de réaliser le suivi des activités de construction et de maintenance des infrastructures du proParticiper à la rédaction des aspects techniques des Dossiers d’Appels d’Offre liés aux activités de construction, d’équipement et de maintenance prévues dans le cadre du Programme ;
  • Participer au suivi des procédures d’Appels d’Offre (lancement, respect des échéances) ;
  • Réaliser un suivi et un contrôle du travail réalisé par les différents prestataires recrutés dans le cadre du programme ;
  • Apporter un avis technique sur l’avancée des travaux à transmettre aux différents Assistants Techniques (CAON, DUE, etc.) et aux Divisions/Directions concernées au niveau des ministères ;
  • Veiller au respect des délais et apporter un avis technique sur les livrables produits par les différents prestataires en matière de construction, d’équipement et de maintenance ;
  • Réaliser les synthèses des plannings et des budgets liés aux infrastructures pour les constructions prévues dans le cadre du programme ;
  • Réaliser un suivi et apporter un appui aux prestataires chargés d’effectuer le suivi des travaux conformément au contrat signé (respect du marché : qualité, planning, coût) ;
  • Élaborer et mettre en place des outils de suivi des chantiers ;
  • Apporter un appui logistique et organisationnel (inclus suivi des activités) aux Assistants Techniques dans l’inventaire des équipements médicaux et biomédicaux, la fourniture des équipements identifiés et le système de maintenance au niveau des formations sanitaires ;
  • Participer à la production régulière des documents de suivi, notes, rapports, etc ;
  • Participer à toutes les activités et réunions de suivi du programme ;
  • Réaliser les rapports d’activités et participer activement au reporting du projet organisé par l’UC-PASS ;
  • Participer activement au système de suivi-évaluation et de capitalisation du programme ;
  • Veiller à une communication transparente et efficace avec la Coordination du PASS, en particulier de l’UC-PASS, afin de garantir une information continue sur l’avancement des activités du programme ;
  • Appuyer le bureau de contrôle des travaux de construction et de la réhabilitation financés par le PASS.

 

Expériences / Formation :

Formation : 

  • Formation niveau Bac + 3 minimum en génie civil ou toute autre discipline pertinente ;
  • 1ère expérience comme assistant.e à la maitrise d’ouvrage souhaitée, dont appréciée à l’international dans le domaine du suivi de chantier et du bâtiment.

Serait un plus :

  • Expérience dans les projets de développement ;
  • Expérience en contexte interculturel.

Aptitudes :

  • Capacité à évoluer au sein d’un projet d’envergure mobilisant de nombreux acteurs  ;
  • Aptitude au travail en autonomie dans un cadre établi ;
  • Esprit d’initiative ;
  • Aptitude au travail en équipe multiculturelle ;
  • Maîtrise des outils informatiques les plus courants.

 

Salaire :

  • Prise de poste dès février 2022 ;
  • 12 mois renouvelable sous statut de volontaire de solidarité internationale (loi du 23/02/2005) ;
  • Formation obligatoire de préparation au départ avec le Service de Coopération au Développement courant février (Lyon) ;
  • Billets d’avion aller-retour ;
  • Indemnité mensuelle de volontaire de solidarité internationale de 1250 euros (à ajouter un complément de 150 euros pour le logement et de 15 euros pour la communication) ;
  • Couverture sociale complète + assurance rapatriement sanitaire et responsabilité civile.

 

Comment postuler :

Envoyer CV et lettre de motivation par mail avant le 28 janvier 2022, en précisant l’intitulé du poste en objet à : Madame LE GUERN Karen :[email protected]

Les personnes retenues seront convoquées en entretien par la suite.