Date de clôture : 21 janvier 2022Catégorie: Avis de recrutement

Domaines: Economie – Statistique – Démographie | Energie – Petrole – Autres Ressources Naturelles | Afficher tout

Regions: Côte d’Ivoire

Full vacancy title : Chef de l’Unité indépendante de mise en œuvre

Location : Abidjan, Côte d’Ivoire

Position Grade : PL1

Position Number : 50098121

Closing Date : 21-jan-2022

Termes de référence du Chef de l’Unité indépendante de mise en œuvre, AREI

Introduction :

L’Initiative de l’Afrique sur les énergies renouvelables (AREI) est une initiative porteuse de transformation, conçue et pilotée par l’Afrique, qui vise à exploiter l’énorme potentiel du continent en matière d’énergies renouvelables afin de favoriser l’accès universel à l’énergie et le développement durable. Sous le mandat de l’Union africaine, l’Initiative vise à atteindre au moins 300 gigawatts (GW) de capacité de production d’énergie renouvelable nouvelle et supplémentaire d’ici 2030, avec une première tranche de 10 GW d’ici 2020, ce qui a été réalisé.

L’AREI constitue un cadre destiné à fournir une orientation et à assurer la coordination entre les institutions et tous les pays africains afin de faciliter l’action en faveur des objectifs de l’AREI et de garantir l’additionnalité des activités et des appuis existants. L’Initiative vise à relever des défis interdépendants aux niveaux national, continental et mondial, notamment ceux liés au développement inclusif, à l’accès à l’énergie et au changement climatique. Pour l’essentiel, AREI ambitionne de développer et de promouvoir une vision des systèmes d’énergie décentralisés et d’autres systèmes d’énergie renouvelable axés sur les personnes, qui vise à influencer tous les acteurs concernés sur le continent.

L’Unité Indépendante de mise en œuvre de l’AREI accomplira les tâches qui lui seront assignées par le Conseil d’administration de l’AREI pour soutenir la mise en œuvre globale du Plan d’action de l’AREI. L’Unité indépendante de mise en œuvre sera entièrement responsable devant le Conseil d’administration d’AREI, conformément à l’instrument de gouvernance de l’AREI, qui garantit son indépendance et son leadership africain.

Le Chef de l’Unité indépendante de mise en œuvre de l’AREI (ci-après le « Chef d’Unité ») sera recommandé par le Comité technique de l’AREI et nommé par le Conseil d’administration de l’AREI à l’issue d’un processus de recrutement concurrentiel et transparent qui devra être approuvé par le Conseil d’administration de l’AREI.

Le Chef d’Unité suivra une procédure de recrutement concurrentiel et transparente pour recruter du personnel et des consultants conformément à l’organigramme, au programme de travail et au budget, approuvés par le Conseil d’administration de l’AREI.

Le Chef d’Unité exécutera les activités de l’AREI conformément au plan de travail et au budget de l’AREI approuvés par le Conseil, à l’instrument de gouvernance de l’AREI et aux règles applicables de la Banque africaine de développement (BAD) en tant qu’institution hôte de l’Unité indépendante et administrateur des fonds de l’AREI.

Le Chef d’Unité travaillera en étroite collaboration avec le Comité technique de l’AREI et rendra compte au Conseil d’administration de l’AREI pour toutes les questions de fond et à l’institution hôte de l’Unité indépendante de mise en œuvre (le Vice-président en charge de l’électricité, de l’énergie, du changement climatique et de la croissance verte de la BAD) pour les questions administratives.

Responsabilités du Chef d’Unité :

Le Chef d’Unité devra assumer les responsabilités et les tâches suivantes :

Responsabilités stratégiques :

Exprimer clairement la vision de l’AREI aux parties prenantes internes et externes ;

Contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre de l’orientation stratégique de l’AREI ;

Assurer le suivi et la supervision de la préparation du programme de travail annuel de l’AREI ;

Diriger, suivre, évaluer et rendre compte des progrès réalisés par rapport au programme de travail de l’AREI et au cadre et plan d’action de l’AREI.

Relations extérieures :

Faciliter les relations de travail avec les parties prenantes et les partenaires internationaux dans le cadre de l’initiative globale ;

Veiller à ce que l’AREI ait un positionnement et une image de marque appropriés dans le débat sur le développement compatible avec le climat et sur les énergies renouvelables par sa présence à des événements clés, son travail en réseau et ses publications ;

Proposer, explorer et engager l’AREI dans des partenariats stratégiques avec des gouvernements africains et non africains, ainsi qu’avec des organisations intergouvernementales, le secteur privé, les ONG et la société civile, au Nord comme au Sud.

Responsabilités organisationnelles :

Diriger une Unité indépendante de mise en œuvre souple et évolutive, capable de s’acquitter efficacement des tâches confiées à l’AREI, telles que décrites dans le plan de travail de l’Unité indépendante de mise en œuvre ;

Identifier les besoins et recruter l’expertise nécessaire à court terme et de manière permanente pour réaliser les tâches prévues dans le plan de travail, y compris auprès des membres intérimaires de l’Unité indépendante de mise en œuvre pour assurer la continuité ;

Motiver, gérer et encadrer l’équipe de l’Unité indépendante de mise en œuvre de l’AREI ;

Gérer les performances financières par rapport aux budgets et aux plans et ;

S’assurer que les rapports sont produits et soumis conformément aux normes requises.

Responsabilités liées aux interactions avec d’autres entités de l’AREI :

Interagir étroitement avec le Président du Conseil d’administration et veiller à ce que l’Unité indépendante de mise en œuvre fasse office de secrétariat au service du Conseil d’administration ;

Travailler en étroite collaboration avec le Comité technique (CT) de l’AREI, en particulier avec son Président, et participer aux réunions du CT ;

Travailler en étroite collaboration avec l’Administrateur de l’AREI pour élaborer les modalités de mise en œuvre et de fonctionnement du Fonds fiduciaire de l’AREI.

Responsabilités générales en rapport avec les opérations/le plan d’action de l’AREI :

Fournir des orientations et des conseils pour la planification, l’élaboration et l’exécution de toutes les activités de l’Unité indépendante de mise en œuvre de l’AREI, conformément au cadre, au plan d’action et aux plans de travail actuels de l’AREI, ainsi qu’aux neuf domaines d’activité de l’AREI, à savoir la cartographie, les cadres politiques, réglementaires et de soutien, la mobilisation et le renforcement des capacités, le financement, l’élaboration des projets et l’appui à ceux-ci, l’évaluation des technologies et les sauvegardes, l’engagement des parties prenantes, le contexte général et la communication et la sensibilisation ;

Promouvoir les synergies avec les initiatives existantes aux niveaux national, sous-régional et régional et coordonner la collaboration sur les questions de fond avec les institutions africaines et internationales.

Tâches transversales :

Guider et soutenir la planification et l’organisation de conférences, de réunions et d’ateliers liés au travail de l’AREI ;

Assurer l’élaboration et la mise en œuvre de sauvegardes sociales et environnementales ;

Fournir des orientations et des conseils sur l’exécution des activités de renforcement des capacités, de production et de gestion des connaissances, de mise en réseau et de diffusion, conformément au cadre de l’AREI ;

Assurer la mise à disposition de supports de communication facilement accessible et actualisés sur les progrès de l’AREI.

Qualifications du Chef d’Unité :

Le Chef de l’Unité indépendante de mise en œuvre doit :

Être ressortissant d’un pays africain et avoir des qualités avérées en termes d’affirmation de la propriété et de l’indépendance africaines ;

Être un professionnel de haut niveau et reconnu dans les domaines de la politique des énergies renouvelables, du développement et du changement climatique ;

Avoir un Doctorat en énergie, ingénierie, économie, développement durable ou affaires. Un Master 2 dans ces domaines sera également acceptée ;

Avoir au moins 9 ans d’expérience professionnelle et de solides références techniques/scientifiques dans les domaines de l’énergie, du développement et du changement climatique, avec au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans le secteur de l’énergie et en particulier dans le domaine des énergies renouvelables ;

Avoir des antécédents solides et avérés dans la promotion d’un développement équitable et axé sur les personnes pour le bien commun ;

Avoir des réseaux personnels bien établis dans divers secteurs et à différents niveaux, tant en Afrique que sur le plan international ;

Avoir une expérience bien documentée de la direction d’organisations, y compris la création ou le développement de nouvelles institutions ;

Avoir d’excellentes références en tant que chef d’équipe et organisateur de lieux de travail qui fonctionnent bien ;

Avoir une expérience pertinente de l’interaction avec les parties prenantes non gouvernementales, y compris la société civile ;

Une expérience multisectorielle incluant le secteur privé et notamment dans le domaine de l’énergie est considérée comme un atout ;

La maîtrise de l’anglais et d’une des langues de l’Union africaine (à l’oral comme à l’écrit) est requise. La connaissance d’une troisième langue serait un atout.

Durée du contrat :

Le Chef d’Unité sera recruté sur la base d’un contrat de trois ans, assorti d’une période probatoire d’un an à l’issue de laquelle une évaluation sera effectuée. Si les deux parties sont satisfaites, le Chef d’Unité restera en poste pour la période restante, avec une possibilité de prolongation.

Rémunération/grade du Chef d’Unité :

Le chef d’Unité sera nommé à un grade équivalent à celui de Chef d’Unité dans le système de la Banque africaine de développement en tant qu’institution hôte. La rémunération sera fonction des qualifications du Chef d’Unité et de la grille des salaires de la Banque africaine de développement en tant qu’institution hôte.

PERSONNELS REGULIERS ET EXTERNES,

Postuler Ici:https://www.afdb.org/fr/poste-vacant/directeur-de-linfrastructure-des-villes-et-du-developpement-urbain-picu0-47861