Le Tchad pays sahélien regorge d’énorme richesse mais qui est souvent méconnu par sa population. 

Dans la partie Nord du pays se cultive plusieurs plantes dont les fruits sont utilisées pour les soins de beauté parmi lesquelles: le Chébé.

De son nom en français le croton de Zambèze, le chébé est un ensemble de graines que les utilisateurs grillent pour enlever la mauvaise odeur, écrasent ensuite  pour obtenir de la poudre.

La poudre de chébé est  un produit miracle naturel utilisé par les femmes arabes de la tribu de Bassara pour obtenir des cheveux magnifiquement longs et qui ne se cassent pas.

Comment utiliser la poudre de chébé ?

  •   Ces femmes accompagnent la poudre de  chébé  avec des autres ingrédients comme : le mahalab, le missic, khumra, samour, clous de girofle ;
  •   Ensuite elles mélangent cette poudre mixée avec une huile végétale (qui peut être l’huile de coco, de palmiste ou bien d’autres) ; 
  •  Puis elles humidifient les cheveux et y appliquent la poudre de chébe à l’huile ;
  •   Enfin, elles y font des grosses nattes que l’on appelle gouronne qui aura une action de protection et de la fortification de la chevelure renouvelable tous les 5 jours ;

Pendant combien de temps faut-il utiliser le chébé pour obtenir un résultat ?

Il faut de la patience, cette pratique peut s’étaler pendant des mois voir même des années. Ces femmes bassara ont commencé à utiliser le chébé dès leur bas-âge, ce qui leur donne aujourd’hui des cheveux excessivement long que l’on peut bien encore apprécier la beauté lors des danses que ces femmes exécutent pendant les cérémonies.

Pourquoi beaucoup d’autres femmes n’arrivent-elles pas à respecter les principes d’utilisations ?

  • Apres sondage, il en résulte que l’application du  chébé sali les oreillers et les habits.
  • Aussi, contrairement à ces femmes bassara, les autres femmes ne supportent pas d’apparaître avec la même coiffure tous les jours.
  • Enfin, le chébé en contact avec de l’eau dégage une odeur nauséabonde, ce qui est également insupportable.